Un département en construction malgré des réformes brutales du Gouvernement


Le Cher – Octobre 2017 – N°8

 

Un département en construction malgré des réformes brutales du Gouvernement

 

Les annonces budgétaires gouvernementales portant sur la baisse de dotations et la baisse du nombre de contrats aidés de cet été laissent flotter une certaine appréhension.

La fin des contrats aidés aura une répercussion néfaste dans bon nombre de secteur tels que les collèges, l’aide à la personne, etc.

L’inquiétude se propage également auprès des associations sportives et culturelles qui animent notre territoire et qui jouent un rôle social majeur dans un département comme le nôtre.

Par ailleurs, la fin des contrats aidés signifie malheureusement, que de nombreuses personnes intégreront le RSA, dispositif que le Département finance…

Face à cela, nous devons en permanence anticiper et trouver des solutions pérennes tout en restant dans la limite de nos compétences.

La politique d’aménagement du territoire reste notre priorité, et c’est pourquoi nous continuerons d’accompagner les communes et les intercommunalités dans leurs projets structurants. Nous ne les abandonnerons pas !

Cette rentrée scolaire 2017 est l’occasion de rappeler la mobilisation qui est la nôtre en faveur des collégiens. En deux ans, notre majorité a su accélérer les procédures et la rénovation totale du nouveau collège Francine-Leca de Sancerre en est la meilleure illustration.

Quotidiennement, le département multiplie les initiatives, tel que le numérique éducatif, afin que nos collèges soient un lieu d’épanouissement et d’apprentissage pour nos jeunes. Aujourd’hui, la maîtrise des technologies usuelles de l’informatique et de la communication fait désormais partie du socle de compétences que chaque élève doit posséder à l’issu de sa scolarité au collège. Nous sommes conscients de ces évolutions de société et nous souhaitons le meilleur pour les jeunes de notre département.

 

Groupe Avenir pour le Cher

Président du groupe : Jacques FLEURY