Le mot du président du Conseil départemental